L'ÉTHIQUE DU COACH

« Le coach de vie aide son client à construire, par lui-même, des objectifs de vie efficients et atteignables mais également à créer des solutions innovantes et personnelles afin de les atteindre. » Odile Bernhardt
 

La posture du coach est:

  • D’être authentique, clair et empathique.

  • D’être en position non-expert. L’expertise du coach, c’est de révéler l’expertise du client

  • De clarifier l’objectif poursuivi par le client et de l’aider à maintenir le cap vers celui-ci

  • Faire en sorte que le client se centre sur « comment réussir aujourd’hui et demain »
    plutôt que « pourquoi il n’a pas réussi hier » = être orienté solutions

  • D’aider le client à mobiliser ses ressources pour développer ses compétences, son autonomie et sa motivation

  • De révéler et d’utiliser les forces, les qualités, les talents du client pour accélérer le changement

  • D’écouter, de reformuler et d’être en mode questions

  • De saisir les besoins et les enjeux sous-jacents

  • D’encourager, de parrainer et de donner un feed-back constructif


Définitions:

  • Un objectif est un état désiré que l’on souhaite voir réaliser. La formulation d’un objectif possède une dimension comportementale

  • Un besoin est ce que la réalisation de l’objectif à venir combler / satisfaire (besoins de fonds)

  • Un enjeu est ce qui doit changer (intérieurement et extérieurement) pour que nos besoins soient satisfaits

  • C’est ce que nous avons à développer, apprendre à intégrer


Ce que vous pouvez attendre de votre coach:

  • Être à l’écoute

  • Être bienveillant, ne pas vous juger

  • Être disponible en séance

  • Vous accompagner dans une démarche orientée vers le présent et le futur, les solutions et l’action

  • Poser les limites lorsque c’est nécessaire

  • Vous accompagner tout en gérant les résistances

  • Vous mettre sur la voie


Ce que vous ne pouvez pas attendre de votre coach:

  • Décider à votre place

  • Faire des choses à votre place

  • Être omniscient

  • Vous donner toutes les réponses sans vous laisser chercher

  • Devenir un ami ou une relation personnelle

  • Une obligation de résultat

Inspiré de "L'Art de coacher" Pierre-Blanc Sahnoun

L'ÉTHIQUE

SELON LA SICPNL

Conformément aux exigences des grands courants actuels du coaching et aux définitions spécifiques des compétences du coach telles que suggérées dans le domaine de la PNL, le coach professionnel certifié en PNL peut offrir des services de qualité en coaching, fondés sur une approche intégrant les outils, les approches et la qualité d’être conférés par un important parcours d’apprentissage, de pratique et de travail sur soi que constitue le programme postmaître spécialisé en coaching.
 

De plus, le coach professionnel certifié en PNL devra faire preuve d’une éthique professionnelle sans reproche et s’assurer de poursuivre la mise à niveau de ses connaissances et d’obtenir de manière régulière de la supervision par un coach d’expérience.

Écologie interpersonnelle

• Respecter la dignité et l’honneur de l’autre, par la reconnaissance de son identité propre, de ses ressources personnelles uniques, et par la pertinence de ses demandes.
• Utiliser ses compétences en PNL pour contribuer à l’atteinte de l’objectif formulé par le client.

Éthique

professionnelle

• Présenter la nature et les buts de l’intervention en termes clairs et facilement compréhensibles.
• La limpidité et l’ouverture d’esprit feront émerger immédiatement toute possibilité de conflits d’intérêts en ce qui a trait à toute intervention auprès de tout client.

Responsabilité

personnelle

• Toutes représentations de niveau de compétence, formation, connaissances et autres attestations seront justes, exactes et complètes.
• Accepter entièrement la responsabilité de ses actes professionnels et de leurs conséquences et s’assurer de ce fait de l’utilisation pertinente de ses services.
• Favoriser par tous les moyens l’élargissement de son propre modèle du monde par l’acquisition de nouvelles connaissances et de nouveaux outils d’intervention.

Horizon de la compétence actuelle

• Reconnaître les limites de ses compétences et des techniques PNL employées.
• Reconnaître les frontières de ses connaissances personnelles et de ses habiletés acquises qui pourraient faire obstacle à l’atteinte de l’objectif souhaité pour le client. Devant cette constatation, chercher immédiatement la consultation auprès de collègues qualifiés. Se détacher de la situation lorsque l’on croît que ses frontières de compétences sont atteintes.

Le respect des

autres professions

• Posséder une connaissance suffisante d’autres professions pour permettre la recommandation appropriée à un professionnel d’un champ d’activité connexe.
• Respecter les compétences des professionnels dans les sphères connexes d’intervention par l’acquisition des connaissances de base et du respect de leurs procédures usuelles !

PARLONS-NOUS

5336 Chemin Queen Mary